Famille Redard, communière de Belle Perche es Verrières

branche des orfévres et joailliers établis à neufchastel


François Redart est fils de Jean Jaques. Fait son apprentissage d'orfèvre chez son père. Est reçu en 1709 dans la Compagnie des Favres, Massons et Chapuis. Meurt à Neufchastel et y est enterré le 11 aoust 1762. Il était bourgeois de sa ville.
Jean Jaques Redart est fils de François. Il est né à Neufchastel le 3 janvier 1658. Il sera enterré le 25 avril 1723. Marchand joaillier, maistre bourgeois. Sa boutique est située rue des Halles. Le 17 février 1696 il loue la maison de son beau-frère Chaillet à Gédéon Guibert le maistre-fondeur d'or venu de Genève s'établir à Neufchastel. Jean Jaques est aussi en rapport avec Jean Jaques et Nicolas Matthey orfèvres et maistres monnayeurs. Il se marie, le 7 décembre 1682 avec
Madeleine Qstervald la fille de Jean le jeune, et de Susanne Jacot-Descombes;
Madeleine est née en 1659. Elle sera enterrée le 12 octobre 1731.
Le traité de mariage est signé le 1er novembre 1682, pour Madeleine et Jean Jaques.
Le beau-père de Jean Jaques Redart, le dit Jean Ostervald dit le jeune 1627 1697, est maistre bourgeois et marchand à Neufchastel et conseiller de ville. Jean Ostervald est fils de Louis 1601 1635, et de Esabeau Clerc-dit-Guy. Louis était officier au service du roi de France et décéda lors d'une expédition militaire en Valteline.
Jean le jeune est petit-fils de Jean Jaques Ostervald 1570 1639, et de Marie Merveilleux. Il a aussi deux sœurs : Susanne et Sara. Susanne, le 6 mai 1659 échange sa vigne du Tombet contre une autre sise aux Clouds de Serrières. Jean, le 30 octobre 1666, échange sa maison de la rue Fleury contre une autre à la rue des Hospitaux. Le 9 mai 1654, assiste au partage des biens de Louis son père et d'Esabeau Clerc-dit-Guy sa mère.
Jean Ostervald, le jeune fils de Louis, épouse Susanne Jacot-Descombes, fille de feu Moyse, vivant marchand et justicier du Locle. Traité de mariage établi le 17 aoust 1652 par Philibert Perroud, notaire. Susanne décédera à Neufchastel le 17 juin 1722, et Jean le Jeune le 2 juillet 1697.
François Redart est fils de François.
Le 14 octobre 1650, avec Matthieu Landry-dit-Bouille, des Verrières, étant marchands associés, reconnaissent devoir à "Dame Jacqua Petter veuve de Nycolas Redart bourgeois et marchand de Neufchastel la somme de 14 000 livres faible monnaye à cause de la remise et résignation que ladite dame Redart a faite à nous les its deux vrays principaux débiteurs du fond traffic et négoce que par cy devant son mary a mené et quelle a continue jusques a maintenant et duquel se démet et déporte absolument..." - acte signé Philibert Perroud notaire registre II.
Le dit François Redart joaillier, bourgeois de Neufchastel, passe accord et convention avec Olivier Perrot, Guillaume et Jeanne Chaillet au sujet de la succession de Marie Chaillet en date du 29 mai 1652. - tiré des actes de Chancellerie vol. 7 fol. 103 verso.
François Redart joaillier passe un contrat de mariage par devant F.L. Perroud notaire avec demoiselle Marie Meuron, et feront graver leurs armoiries sur un coffre de mariage (voir "Le coffre Neuchâtelois" 1986 par Olivier Clottu, page 40) F. L. Perroud notaire acte du 1er novembre 1652.
En date du 8 janvier 1658, Jaques Lambelet et Pierre Landry-dit-Bouille et consorts gouverneurs des Verrières, doivent à François Redart et à Jean son frère maistres orfèvres tenant la boutique de leur père avec Matthieu Landry-dit-Bouille, pour deux pièces d'argent doré pesant 23 onces...
François et Jean Redart, marchands joyauliers associés, le 2 février 1663 sont cités parmi les membres du Conseil de Ville de Neufchastel. François Redart, maistre bourgeois et joyaulier décédé à l'asge de 47 ans, sera enterré le 27 mars 1676 à Neufchastel.
D'après le carnet de notes de David Sandoz déposé dans les archives de la famille Pourtalès nous avons découvert la date du mariage d'Anne Redart et de Jonas Sandoz:
Anne Redart fille de Nicolas et de Jaqua Petter, épouse au Locle, en mars 1647 Jonas Sandoz né en 1626, fils de moi maire David Sandoz.
Le père d'Anne, Nicolas Redart était, probablement, aussi bijoutier joaillier puisque son cousin David Ostervald lui achètera divers bijoux pour offrir à sa fiancée. C'est ce qu'a relaté ledit Ostervald dans son livre de raison, page 37, livre écrit entre 1604 et 1630.
David Ostervald est le fils de Jean Jaques, 1570-1639, maistre-bourgeois de Neufchastel, conseiller de ville, et de Marie née Merveilleux. Le dit David 1595-1636 est l'époux de Catherine Heinricher. Il est conseiller de ville et maistre des clefs à Neufchastel.
Nicolas Redart a épousé
Jaqua Petter la fille de Jean, maistre-bourgeois, conseiller d'Etat, et de Marguerite Ostervald, la fille de Jean Jaques, et de Marie Merveilleux.

recherches de Pierre-Arnold Borel

Retour