Famille Perret, communière de la Sagne et bourgeoise de Valangin

branche établie au Pays de Vaud

Recherches de Pierre-Yves Favez, archiviste
 
Jean Jaques Perret est fils de Jacob. Il est, probablement, né en terre neuchâteloise. Il est à Provence le 26 octobre 1761, date de son mariage avec:
Marie Magdeleine Favre qui est fille de Jacob, lui-même fils du justicier Jean François Favre. Magdeleine Banderet, femme de Jacob, est aussi originaire de Provence. Marie Magdeleine a été baptisée le 29 décembre 1737 et c'est au même lieu qu'elle meurt le 27 décembre 1813.
Jean Jaques Perret est fils de Jacob. Il est, probablement, né en terre neuchâteloise. Il est à Provence le 26 octobre 1761, date de son mariage avec:
Marie Magdeleine Favre qui est fille de Jacob, lui-même fils du justicier Jean François Favre. Magdeleine Banderet, femme de Jacob, est aussi originaire de Provence. Marie Magdeleine a été baptisée le 29 décembre 1737 et c'est au même lieu qu'elle meurt le 27 décembre 1813.
Les Perret demeurent à Provence lors de la naissance de leur fille aînée, puis rière Bonvillars pour la naissance de leurs sept autres enfants. Jean Jacques vivait à la montagne Vers chez les Favre rière Provence lorsqu'il meurt le 6 février 1806, âgé d'environ 73 ans, après 24 heures de maladie, de vomissements de sang.
Leurs enfants sont:
Marie Magdeleine baptisée le 24 janvier 1762
Jacob Frederich baptisé le 15 juillet 1764
Suzanne née le 13 et baptisée le 29 décembre 1765
Marguerite née le 10 et baptisée le 29 mai 1768
Marie Elizabeth née le 4 et baptisée le 16 septembre 1770
Abraham Louis David né le 5 et baptisé le 14 mars 1773
Roze Suzanne Madeleine née le 28 janvier et baptisée le 5 février 1775
Jean-Jaques Abraham Louis Joseph né le 19 et baptisé le 27 avril 1777.
A propos du fils dernier-né des Perret, Jean-Jaques Abraham Louis Joseph, il est dit de lui qu'il habite rière Bonvillars de 1797 à 1801; aux Prises dites Vuilliérens en 1804; aux Vuilliérens en 1806; rière Provence en 1808; aux Vuilliérens en 1811; à Corcelles-près-Concise en 1814; puis à Fresens paroisse de Saint-Aubin (Neuchâtel) en 1820. Il a épousé à Bonvillars le 13 octobre 1797 Louyse-Marguerite dite Lisette Favre fille de Jean-David, d'Onnens, et de Susanne-Esther née Mottaz; Lisette est née le 12 et baptisée le 21 avril 1776, à Onnens.
Le couple Louise dite Lisette Favre et Jean Jaques Perret eut au moins neuf enfants:
Jean David né le 24 février et baptisé le 4 mars 1798 à Onnens; meurt à Bonvillars le 29 mars 1799.
Jean Pierre né le 4 et baptisé le 15 septembre 1799 à Bonvillars.
Samuel né le 28 décembre 1801 et baptisé le 3 janvier 1802 à Bonvillars.
Pierre né le 21 juillet et baptisé le 3 janvier 1802 à Bonvillars.
Rosé Jeannette née le 8 et baptisée le 10 août 1806 à Bonvillars.
Jean Pierre né le 4 et baptisé le 17 juillet 1808 à Provence.
Susette née le 23 mai et baptisée le 9 juin 1811 à Onnens.
Abram Louis né le 17 mars et baptisé le 24 avril 1814 à Concise.
Abram Samuel né à Fresens le 12 mars et baptisé à Provence le 9 avril 1820.
Remarque: il est par ailleurs curieux de noter que les Jean Jaques Perret père et fils ont tous deux épousé des demoiselles Favre, mais non apparentées puisque la première était originaire de Provence et la seconde d'Onnens.
Les Archives cantonales vaudoises possèdent également un dossier généalogique Perret, de La Sagne, bourgeois de Valangin, qui contient la descendance en ligne directe de David, fils de Jacob Perret, né vers 1734 et décédé en 1804, apparemment un frère de Jean-Jaques, installé aux Esserts près de Fontanezier.
On trouve encore sous la cote 'P' Campiche 478 un acte d'origine de 1753 pour la famille Perret, de la Sagne, vivant à Saint-Saphorin (Lavaux).
Consulter également le bulletin S.N.G. no. 1, octobre 1995 à la page 11.

Retour