Extrait des mémoire d'Abraham Chaillet

(suite et fin)

Dans notre Bulletin d'août 1997, M. Georges Fallet a publié quelques notes issues des Mémoires d'Abram Chaillet telles qu'il les avait trouvées dans le Fonds Jean Pettavel, classeur 14, B 14. Il s'agit en fait d'une copie abrégée de la publication de cet ouvrage dans notre revue locale d'histoire, le Musée neuchâtelois, dont voici le description exacte : Abraham CHAILLET, «Mémoire de plusieurs choses advenues remarquées par moy, Abraham Chaillet d'empuis l'an 1614 », dans Musée neuchâtelois 1880, p. 240-247 [pour les années allant de 1604 à 1621], p. 270-272 [années 1621-1623]. 1881, p. 24-28 [années 1624-1625], p, 218-220 [année 1626]. 1883, p. 97-98 [années 1626-1627], p. 192-193 [année 1627], p. 303-304 [suite de l'an 1627]. 1884, p. 72 [année 1628], p. 134-136 [années 1628-1629], p. 216 [années 1629-1630], p. 244-246 [année 1630], p. 276-278 [suite de l'an 1630]. 1886, p. 50-52 [suite de l'an 1630], p. 72-76 [années 1631-1635], p. 94-99 [années 1636-1639], p. 169-171 [année 1639], p. 200 [année 1640], p. 301-302 [années 1642-1644]. 1887, p. 28-30 [années 1645-1646], p. 55-56 [années 1648-1649], p. 78-79 [années 1649-1651], p. 202 [année 1652], p. 314 [suite de l'an 1652]. 1888, p. 53-54 [années 1652-1653], p. 102 [année 1653], p. 269-270 [suite de l'an 1653], 1889, p. 52 [année 1654], p. 219-220 [années 1654-1655], p. 296-298 [année 1655]. 1892, p. 53 [suite de l'an 1655]. 1893, p. 121-122 [année 1656], p. 218-219 [année 1656], p. 244 [année 1657]. 1894, p. 21-22 [suite de l'an 1657], p. 44-45 [année 1658-1659], p. 71-72 [année 1659-1660]. 1896, p. 18-20 [année 1661-1662], p. 75-76 [année 1662], p. 194 [suite de l'an 1662], p. 215-216 [année 1663]. 1897, p. 284 [suite de l'an 1663]. 1898, p. 50-51 [suite de l'an 1663], p. 73-74 [suite de l'an 1663], p. 122-123 [année 1664]. 1900, p. 25 [année 1665]. En 1900, la publication s'est arrêtée brusquement, même si la mention «à suivre» indiquait que le document original ne se terminait pas aussi abruptement
Nous avons eu la chance de retrouver les textes qui avaient servi de base à cette édition de texte. En fait, il y a deux documents : le premier (Ms A 580 à la BPUNeuchâtel, un registre [26 x 41 x 1 cm] contenant 93 p) est une copie du XVIIIe siècle couvrant la période allant de 1614 à 1642; Elle renferme de nombreuses indications généalogiques.
Le second (Ms A 636 à la BPUNeuchâtel un registre [20 x 32 x 1 cm] contenant 61 f., original ou copie du XVIIe siècle) décrit la période allant de 1643 à 1673. Mais quelques folios lui manquent en particulier ceux traitant des années 1622-1642 (£ arrachés au début), des mois de juillet 1669 à septembre 1670 et de fin avril 1673 à novembre 1673. Ce texte est inédit en grande partie, car celui qui l'éditait dans le Musée neuchâtelois ne copiait que quelques lignes par page manuscrite et s'est arrêté en 1665.
Nous avons donc trouvé intéressant de terminer cette publication. Nous avons pris le parti de copier intégralement la première page de Tan 1643. Vous y verrez la richesse de ce texte avec, en gras, les lignes éditées dans le Musée neuchâtelois. Puis, nous poursuivrons en nous limitant aux annotations généalogiques inédites (de 1665 à 1673) d'Abraham Chaillet.
Germain Hausmann
[f. 1r] [en marge] 1643
Dès le 3 jeanvier jusques au 22, temps clair et beau, mais froyd et geloict les nuicts. Le 22 vend et pluye. Le 25, jour Saint-Paul, vend occidentaux et septentrionnaux tout le jour, un peu pluye le matin et le soleil claira jusques à troys heures après mydy, que le temps se couvrit, pleut un peu et nègea un peu à la Montagne. Le 26 fust l'arc céleste au ciel et encor le lendemain dès delà du lac tendant sur Chumond.
Le dernier dudict, un mardy, fust faict jeûsne public et général par touts les lieux réforméz du pays de Suysse, ici et à Genève.
Le moys de février fust froyd, nègeux, venteux et, sur la fin, venteux et pluvieux; parfoys quelque jour de beau et doux.
Le commencement de mars fust nègeux, venteux; le millieu assez beau et froyd les nuietz. Le 19 chaud et tonna du costé d'Yverdon. Le 25, tonna derechef et des esclairs et fist une bonne pluye doulce entre les huict et neuf heures du soir. On commença à fosseurer1 le 22. Le 26, un dymange, en allant au presche, les nuées fort basses envyron une bonne heure et, en revenant du presche, les nuées s'estant levées, la terre jectoict des vapeurs surtout sur les vignes desjà fosseurés comme des fumées qui s'eslevoyent en l'air. Et pluye sur le soir à la nuict
Le mesme jour, Dieu a retiré à soy un fîlz au beau-frère, Emer Rossellet, ministre à Bevaix. Son nom : Daniel
Froyd le 29 et gela le 30 et 31 la nuict.
Le commencement d'avril fust assez froyd et beau les 9 premiers jours. Le 10, tonnât et fist de la pluye. L'onze byse froyde et gela la nuict, et le 12, 13 et 14 encor. Le 15 un peu pluye. Le 16 les nuées basses. Le 17 froid. Le 18 pluye et nège aux Montagnes; ancor le 19. Beau et doux le 20, 21, 22, 23. Pluye un peu le 24. Froid le 25, 26,27,28, Doux le 29 et 30.
Le 6, Dieu a retiré à sa part mon oncle, Guillaume Chailliet, envyron les deux heures du soir, aagé de 85 ans. C'estoict le plus vieux de cinq frères et les a touts survescus.
Le 9, Dieu a retiré à sa part Marrie, fille de feu mon frère, Louy Chailliet, aagée d'environ 15 ans, à Saint-Aubin le Lac où sa mère c'estoict remariée au chastelain dudict lieu.
Le 16 les nuées fort basses. Les pruniers, cerissiers et quelques autres arbres en fleurs, mais n'y heu peu du dommage (Dieu [soit] loué).
Le 17 dudict, Abraham, filz du beau-frère, le chastelain Rognon, mon fillieul, a esté ensevelict.
[en marge] may
Doulx et beau le 1, 2 et 3 de may. Tonnerres et pluye le 4. Grande byse le 5, 6. Et moyctié du 7 gela bien dès Chambrellin en hault Pluye le 9, 10, 11, 12, 13 et 14. Vend et jouran le 15. Le 16 pluye, un peu froyd, Pleust tout le jour le 17 et nègea à la Montagne bien deux grands pieds et la nuict encor jusques au bas des Préz Devant, tout estoict blanc de nège jusques à Montmolin. Et le 18 encor nège et pluye ici, et fayssoict froid. Et la nège fust encor le 19 et 20 à la Montagne. Le 21 le beau temps se remit, mais un peu pluye la nuict. Beau et assez chaud le reste dudict moys.
Les vasches qu'on avoict mené à la Montagne le 16, l'en fallus ramener en bas le 18 à cause de la nège. On les remena le 22.
Le 20, le cousin Josué Rollin, de Neufchastel, a esté ensevellit.
Le 21, le cousin Louy, fîlz de feu mon oncle Guillaume Chailliet, a preste sermant d'ancien du consestoyre en la place de son père. Je luy ay preste ledict sermant [fin du f. 1r]..
[etc.]
[f. 39r] ... Le 28 [novembre 1665], les nopces de Jonas, fîlz de feu Estiene Bojon, fillieul de ma femme, avec la fille de Jacob Barbyer, d'Areuza (Dieu les veuilles bégnir, amen) ...
Le 9 [janvier 1666], furent faictes les nopces de Guillaume, fîlz du sieur Michel Rossel, juré, avec Barbely, fille de feu le cousin Daniel Junoud, vivant nottaire et juré en l'honnorable Justice de la Coste, ma pupille (Dieu les veuilles bégnir, amen)...
Le 23 [mars 1666], à 8 heures du matin, est décédée le cousin Franceoys, filz de feu mon oncle, Cosme Duboyds, vivant mayre de Travers; ledict cousin estoict gréphier et justissiers, aagé d'envyron 60 ans...
[f. 40r] ... Le 7 [juillet 1666], entre une et deux heures du matin, un sambedy, au signe du Verseur d'eau, la lune estant ronde le jour devant, Dieu a bégnist d'un filz Charle, mon filz, baptisé le 10, un mardy, par le sieur Jaque Hory, nostre ministre. Son nom : Abraham. Furent parreins, le sieur Henry Challendes, ministre à Cortailliod, le nepveus Jean de Montmollin, recepveur de Vallengin; marreyne, Barbelly Guy, relicte2 feu mon frère Jonas, et femme du sieur Jacob Chambrier, mayre de Cortailliod (Dieu le veuille bégnir, amen)
[f. 41v] ... Le 10 mars 1667, dame Dorothée Wittembach, nattive de Biene, vefve de feu monsieur Benoict Chambrier, vivant mayre de la Coste, a estée ensevelie un dimange. Et portée et ensevellie dans l'église de Collombier. Fust portée par des justissiers de la Coste et par 4 offissiers, les sieurs Louy Barrellier, mayre de Legnière, Pierre Guinand, recepveur de Collombier, Jean Henry, mon filz, recepveur, et Phillibert Perroud, gréphier à NeufchasteL Ce rechangèrent en chemein. Estoict aagée de 79 ans. C'estoict une fort honnorable dame et bien payssible.
Ledict jour, j'ay esté parrein d'un filz (son nom : Abraham) avec Pierre, filz de feu Jonas Robert, estant au sieur Samuel Perrot, régent d'escolle Auvernier; et marreyne : la femme de Daniel Montandon qui estoict au Pallatinat, et Marie, fille du sieur Claudy Lardy (Dieu le veuille bégnir, amen)
[f. 45v]... Le VI de may [1668], monsieur Pierre Chambrier, conseiliier d'Estat et mayre de Neufchastel, a esté encevelit, aagé de 65 ans ...
[f. 47r] ... Le 9 mars [1669], juncre3 Ruodolf Chambrier, thésorier général, a esté ensevelict, aagé de 37 ans. Estoict fort gousteux. Estoict filz de feu juncre Abraham Chambrier, vivant aussi thrésorier.
Le 29 dudict, Isaac Bedaux, de Cormondresche, lieutenant en la Justice de la Coste, a esté ensevellict, aagé de 65 ans. Estoict fort goutteux...
Le 13 [avril 1669], un mardy, Dieu a bégnist d'un filz Charle, mon filz, sur les 7 heures du mattin, au signe du Verseur d'eau, le 25 jour de la lune. Baptisé le 20 par le sieur Isaac Hory, nostre ministre. Furent parreins, les sieurs Ostervald et Gyrard, touts deux ministres à Neufchastel; et marreynnes, Isabeau Rosselet, ma niepce, femme du sieur Jean de Montmollin, thrésorier général, et Magdelaine, ma fille. Son nom : Joseph.
Le 30 dudict, Dieu a retiré à sa part ledict petit-filz, Joseph...
Ledict jour [13 mai 1669], mon oncle, Gulliaume Vauchier, de Corcelle, aagé de 85 ans, a esté ensevelict ...
[f. 47v] ... Le 18 [juin 1669], les fyançailles de Blaysse, filz de feu le cousin Gulliaume Lardy, avec Marguerite, fille du sieur Salomon Vuilliemier, lieutenant en Phonnorable Justice de Vallengin (Dieu les veuille bégnir, amen)
[manque un feuillet de juillet 1669 à septembre 1670]
[f. 48r] Le sieur Estiene du Voyssin, ministre à Grandson, aagé d'envyron 60 ans, est décédé l'onzième septembre 1670 envyron les six heures du mattin. Avoict espousséz Barbely, fille de feu Abraham Barreillier, de Corcelle, laquelle, en première nopces, avoict espousséz feu mon frère Louy Chailliet (duquel est issue Marguerite Chailliet, marnée avec Ruodolf frère du susnommé du Voyssin), en seconde nopce avoict espousé Guerhard Rognon, vivant chastelain de Saint-Aubin (duquel elle a heu deux filz), mais n'a poinct heu d'enfan dudict sieur du Voyssin...
Son Altesse Sérénissime nostre souverain prince m'az envoyé lettre et brevet d'anoblissement signé de sa main, de son seau et du sieur David, secrétaire de son Conseil en France, en datte du ... [blanc] novambre 1670. Je fûts en Conseil d'Estat le 29 avec mes deux filz, Charle et Jean Henry, où ledict acte fust interriné et reconfirmé ...
[f. 48v] ... Le 14 [janvier 1671], furent faictes les fyançailles de Jean, filz de feu Pierre Joux, de Collombier, avec Magdelayne, fille de feu Daniel Joux, dudict lieu (Dieu les veuille bégnir, amen). Les nopces le 15 février ...
Le 14 [février 1671], les nopces de Isaac, filz de feu Jean Fornachon, avec Barbely, fille de feu Abraham Mouchet (Dieu les bégnie, amen).
Le 28 [février 1671], les nopces de Louy, filz d'Isaac Buvereux, avec Marguerite, fille de feu Louy Cortailliod, vivant juré en Phonnorable Justice de la Coste (Dieu les bégnie, amen)...
Le 7 [mars 1671], les nopces d'Abraham, filz de David Jaynin, sa femme est fille de Pierre Roy, de Bosle (Dieu les bégnie, amen)...
[f. 49r]... Le 24 juin [1671], un sambedy, envyron les 4 heures du soir, au signe du Lyon, nostre bon Dieu a bégnist d'une fille Charle, mon filz. Fust baptisée le 2 juillet. Son nom : Lucresse (Dieu la veuille bégnir, amen)...
[f. 51v] L'onzième février 1672, deux jeusnes Cordelliers, de l'Isle de France, un dimanche dans l'église de Neufchastel ont faict abjuration des erreurs de l'Eglise romaine publiquement au presche du mattin, et ce sont convertist en la vraye nostre religion. Mon filz Charle, qui estoict pour lors diacre à Neufchastel, les a instruict quelques jours. Messieurs les Quattre Ministraux les ont entreteneus quelque temps au logits du Singe. On leur fist fayre des habits. On leur donna de l'argen, des linges. On leur fist bien du bien. Et on les addressa à Berne et à Zurich.
Le 24 [février 1672], la femme de Pierre, filz de feu Jonas Robert, bien jeusne, fille du sieur Jaque Hory, nostre ministre, a estée ensevelie. N'a poinct laissé d'enfans...
Le 18 [mars 1672], un lundy, les fyançailles de Anne Marie, ma fille, aagée de vingt-cinq ans huict mois, avec le sieur cappitaine Foelix, filz de feu le sieur Jean Marvaltz, qui avoict une compagnie de Suysses aux Gardes du Roy (Dieu les veuilles bégnir, amen). Le trayté de marriage est receu par les sieurs Jean Purry, mayre de Budevillier, et le gréphier Benoict Cortailliod...
[f. 52r]... Le 29 [avril 1672], les nopces de Anne Marie, ma fille, avec le sieur cappitaine Foelix Marvaltz, un lundy, Espoucéz à Corcelles par Charle, mon filz (Dieu les veuilles bégnir, amen)...
[f. 53r]... Le 3 [septembre 1672], les nopces de Pierre, filz de feu Jonas Robert, avec Jeanna, fille de feu Jean Lardy, juré (Dieu les veuille bégnir, amen)...
Le 4 [octobre 1672], le sieur Samuel Trybollet, de Berne, et ancyen baillif de Badden, demeurant ici Auvemier, est décédé de mort subitte envyron les onzes heures de la nuict Ensevellict le 6 en l'église de Collombier et porté sur un brancart (que je fits fayre) par mes chevaux. Porté audict Collombier4...
[f. 53v] ... Le 30 jeanvier 1673, un jeudy, envyron une heure après mydy, au signe de l'Archer, ma fille, Anne Marie, femme du cappitaine Foelix Marvaltz, est acouchée d'une fille (Dieu par sa grâce la veuille bégnir, amen) le 23 jour de la lune. Baptissée le 9 février 1673. Son nom : Marguerite. Furent parreins, le sieur cappitaine ... [blanc] Marvaltz, Jean Henry, mon filz; marreynes, ma niepce Gabey Rosselet, femme du sieur Jean de Montmollin, trésorier général, et Magdelaine, ma fille (Dieu la bégnie, amen)... ... [manque un feuillet d'avril à novembre 1673]
[f. 54r] ... Le 12 [novembre 1673], on a teneu l'assemblée des Troys Estats pour une cause qui a estée jugée en la Justice matrimoniale à Neufchastel entre Abraham, filz de Guillaume Ladame, et Susanne, fille de David Parry5, touts deux de Pezeux, inférant promesses de marriage. Ledict
Ladama a esté condanné et rust cogneu bien jugé, mal appelle. Juge pour la noblesse, Henry Trybollet, mayre de Neufchastel, Louy Guy, mayre de Rochefort, Abraham Chambrier, mayre de Vallengin, Jean-Jaques Sandotz, commissaire général, et touts quattre conseillier d'Estat; pour les offissiers, Jean de Montmollin, tréssorier, Jonas Hory, chastelain de Bouldry, Henry Chambrier, mayre de Collombier, et moy, Abraham Chailliet, mayre de la Coste; pour le tier estât, Louy Rosselet, Jean-Jaques de Thielle, Ponciez et Jaques Chailliet; président, Monsieur d'Affiy ...
Le 9 [décembre 1673], les nopces de Louy, filz de Jean Bojon-Breton, mon voyssin, avec Marie, fille de Isaac Buvereux (Dieu les veuilles bégnir, amen).
[Fin du registre]
1 Fosseurer : labourer les vignes à Paide d'un fossoir.
2 Relicte : veuve.
3 Juncre : de l'allemand Junker, noble.
4 Cl notre Bulletin nQ10, de février 1998, p. 13-18,20.
5 II faut comprendre David Paris.

Retour