Ascendance du Captain Perrenod

ORIGINAIRE DE LA SAGNE,
 
DES PONTS-DE-MARTEL ET LA BREVINE,
 
PROTESTANT, BOURGEOIS DE VALANGIN
 
par Pierre-Arnold Borel
 
Albert Perrenod
natif des Ponts-de-Martel, du 6 avril 1868. Il est le fils de :
Luc Perrenod
natif des Ponts-de-Martel, du 10 décembre 1841. Mort le 28 juillet 1884 à Yverdon VD. Horloger. Le 27 avril 1867 il épouse, aux Ponts-de-Martel : Lucie Adèle Montandon.
Luc étant le fils de :
Agénor Adonîkam Perrenod (Adonikam : nom d'origine biblique (cf Dr. Otto Nûssler : Manuel international des prénoms - Verlag fur Standesamtwesen, Frankfurt am Main, 1986).

né aux Ponts-de-Martel le 9 février 1916, baptisé le 14 du même mois. C'est au dit village qu'il épouse, en date du 12 juin 1841, Adolphine BENOIT fille de Siméon Henri, et d'Emilie Nicolet, communière du dit lieu.
Agénor est fils de :
Charles François Perrenod
natif des Ponts-de-Martel du 2 décembre 1776. Paysan établi sur la Montagne de Travers, il a épousé, le 17 janvier 1799 Marie Benoit, la fille d'Abram Henri, communier des Ponts-de-Martel et bourgeois de Valangin.
Charles François est le fils de :
Charles Frédéric Perrenod
qui est né rière Les Ponts-de-Martel et baptisé le 5 août 1753. Communier de La Sagne, des Ponts-de-Martel et de La Brévine. Il épouse Marie-Esther Comtesse, la fille de feu Daniel Henry, des Ponts-de-Martel, en date du 25 avril 1772. Elle meurt à l'âge de 63 ans, le 19 octobre 1811.

Charles Daniel Perrenod
qui fut baptisé aux Ponts-de-Martel le 17 octobre 1723. Laboureur-horloger, il est établi rière Les Ponts. Son épouse est Marie-Marguerite Jeannet, fille de Jean, de Noiraigue, depuis le 5 juillet 1752 date de leur mariage. Elle décédera à l'âge de 74 ans le 16 mars 1805 et sera enterrée le 19 du même mois.
Charles Daniel est le fils de :
Elisée Perrenod
qui a été baptisé aux Ponts-de-Martel le 16 août 1675. Il est dit seulement originaire de La Sagne et des Ponts-de-Martel, village où il a épousé Anne-Marie Jacot le 9 avril 1720. Elle meurt le 11 mai 1771.
Elisée était le fils de :
David Perrenod dit David le Rouge
de La Sagne paysan aux Coeudres où il possède 12 faux de bonne terre ainsi qu'une quinzaine de faux en Sage Rouge, en indivis avec Abraham son frère. Ils sont cités tous deux dans le renouvellement des lettres de bourgeoisie de Valangin signées Jaques Perrenod le père, et datées du vendredy le huitième jour de grâce de mars de 1661.
David est le fils de :
Jaques Perrenod
qui est le fils de Jonas, fils de Jehan, fils de Grand Guillaume Perrenod, cedernier étant franc-habergeant de La Sagne et cité le 16 mai 1555 dans un acte notarié. Grand Guillaume Perrenod est le fils de Jehan Perrenod vivant au XVe siècle à La Sagne.

Retour